De l’hypothèse d’étoiles aussi denses que les noyaux atomiques à la découverte fortuite des pulsars

L’identification des naines blanches en tant qu’étoiles extrêmement compactes au début du XXe siècle amena les astrophysiciens à s’interroger sur le destin des étoiles massives. Imprégnés par le développement spectaculaire de la mécanique quantique puis de la physique nucléaire, ils postulèrent l’existence d’astres aussi denses que les noyaux atomiques et composés principalement de neutrons. Activement traquées comme sources de rayons X, ces étoiles à neutrons furent finalement découvertes de manière fortuite sous la forme de pulsars radio à la fin des années 1960. Les étoiles à neutrons font aujourd’hui encore l’objet de nombreuses recherches.

Pour lire l’article, cliquez ici

Auteur: Nicolas Chamel

Fatigué de lire? Regardez!